Le Bio

L'agriculture biologique, c'est quoi?

En quelques mots, l’agriculture biologique est une méthode de production agricole qui offre au consommateur une nourriture savoureuse et authentique tout en respectant les cycles naturels des plantes et des animaux.

 

 

Principes

L’agriculture biologique se fonde sur un certain nombre de principes et de pratiques pour réduire au minimum notre impact sur l’environnement, en travaillant la terre de manière aussi naturelle que possible.


 

Le sol

Le sol est sans doute l’une de nos ressources naturelles les plus importantes. C’est pourtant aussi l’une des plus négligées. Le sol est essentiel à la vie : il nourrit les plantes qui fournissent à leur tour la nourriture et l'oxygène nécessaires aux êtres humains et aux animaux. Les agriculteurs biologiques respectent le sol et surveillent attentivement ce qui y entre et ce qui en sort, sa composition et sa fertilité.

Le but

Les agriculteurs biologiques ne se contentent pas de garder le sol dans un état sain, fertile et naturel. Ils le nourrissent, améliorent sa structure et gèrent sa teneur en eau.

Les pratiques

Pour maintenir et améliorer la santé du sol, les agriculteurs biologiques pratiquent :

  • la rotation des cultures, qui rompt les cycles de reproduction des mauvaises herbes et des parasites, régénère le sol et apporte des nutriments. Le trèfle, par exemple, fixe l’azote atmosphérique dans le sol.

  • l’utilisation d’engrais organiques à base de fumier pour améliorer la structure du sol et prévenir son érosion

  • des restrictions draconiennes sur les produits phytopharmaceutiques et les engrais de synthèse, pour éviter la dégradation à long terme du sol et sa dépendance envers les engrais chimiques.

  • le maintien d’une quantité suffisante de pâtures pour éviter le surpâturage ; des temps de régénération du sol pour éviter les pertes en nutriments

  • la culture d’engrais verts pour couvrir la terre après la récolte et prévenir l'érosion du sol et le lessivage des nutriments

  • la plantation de haies et de prés pour prévenir l'érosion du sol et les pertes en nutriments

Cultures

Les agriculteurs biologiques préparent le sol, améliorent sa structure et sa qualité principalement par des moyens mécaniques et physiques. Ils coupent les mauvaises herbes plutôt que de répandre de l'herbicide. Un grand coup de pouce à la biodiversité, aussi bien en surface que dans les sols.


Commentaires et textes issus du site européen sur l’agriculture biologique.

http://ec.europa.eu/agriculture/organic/home_fr